La chasse aux oeufs de Pâques

La chasse aux oeufs de Pâques

organiser Pâques à la maison
On ne le dira jamais assez : Restez à la maison ! 
 
Et la maison, on en parle ?! Elle peut prendre différentes formes. Qu’‘il s’agisse d’un appartement tout petit, d’un appartement très grand, d’une maison de ville ou d’une maison avec jardin, on va faire quelque chose, quoiquil en coûte !  
 
Evidemment la maison avec jardin est le Graal (par les temps qui courent et en temps normal). Pour les chanceux qui ont un jardin, la chasse de Pâques sera comme d’habitude, les cousins en moins. Pas très confinement compatible, les cousins. En revanche si vous êtes, comme moi, confinés dans un appartement sans terrasse et sans balcon, Pâques va prendre un autre visage. Et là ça commence à être intéressant. Comment fête-t-on Pâques en confinement ? 
 
Cette année pour Pâques, je fais une chasse au trésor (LE PAS A PAS EST ICI) : une chasse au trésor aux œufs. Je reprends les chasses au trésor, les œufs surprise, les blagues de toto, je mixe, j’adapte en fonction de l’âge des enfants et voilà ! L’idée c’est que ça dure au moins 1 heure donc je me la donne à fond. Je me décarcasse, je fais brûler mes neurones. Enfin, ce qu’il en reste ! Evidemment, on choisit en fonction de l’âge des enfants (pas d’alphabet inversé pour un enfant 3 ans) et on fait durer plus ou moins longtemps. Pour un ado ou un enfant de 4 ans, 30 minutes seront largement suffisantes ! Pour les autres, on allonge jusqu’à épuisement !
 
Pour commencer, on se met bien d’accord ! On fait pas une simple chasse au trésor (c’est pour les bébés), on fait un jeu de piste ! A chaque fois qu’un indice est résolu, on peut passer au suivant. Comme c’est Pâques, on peut ajouter un œuf en chocolat dans chaque planque ou planquer l’indice dans un œuf en chocolat. C’est comme vous voulez, c’est open comme chasse. Quoiqu’il arrive, à la fin, il y a le trésor ! Le golden rabbit ! Pour ceux qui auraient pas suivi. 
 
Pour commencer on donne aux participants (enfants + adultes car je vous rappelle que vous n’êtes pas très nombreux puisque vous êtes CONFINES) (seules les familles nombreuses ont le droit d’éliminer un parent) une carte ! Je vous laisse choisir le format de la carte. Soit vous faites une carte comme celle-là (photo d’instagram : le métro chez moi) soit vous sortez un plan aux cotes exactes de votre appart (archi style) soit vous faites un dessin, soit vous faites un montage photo… Bref, ce dessin/cette carte/ce plan est l’endroit où se déroule la chasse aux œufs. 

Ensuite, demandez aux participants (votre famille donc mais c’est mieux participant parce que ça sort du contexte) de tracer des pointillés au fur et à mesure des étapes et pour chaque étape demandez-leur de faire une croix et de dessiner un oeuf ou un lapin ! Ils peuvent aussi se chronométrer et indiquer le temps qu’ils ont pris pour chaque étape…

Alors maintenant les indices. Ils peuvent prendre plein de formes. Un peu comme vous (ou moi) : sympa, démoniaque… Ils peuvent être durs ou faciles. Mais quoiqu’il arrive (quoiqu’il en coûte), ils doivent être adaptés à l’âge des participants et être préparés bien à l’avance. Tout simplement, parce que c’est long ! N’oubliez pas de :

1- numéroter vos indices

2- de noter sur une feuille l’endroit où vous allez les cacher

3- et de lister quel indice dans quelle planque pour ne pas vous perdre !! (je sais, ça sent le vécu…) 

Conseil dissimulation : les meilleures planques sont des endroits improbables : la machine à laver, le tiroir à couverts, dans un vase, dans une bourgeon de fleurs, porte-manteau, lecteur DVD, rouleau de papier toilette, entre 2 lattes de parquet, dans les croquettes du chat, dans un paquet de pâte… (je sais, là aussi ça sent le vécu)

Alors entrons dans le vif du sujet : les indices ! Il existe 1000 manières de rédiger un indice et surtout 1000 sites qui expliquent comment faire. Voici quelques exemples. Selon moi les meilleurs ! N’hésitez pas à utiliser différents types d’indice. Ca permet de varier les plaisirs, maintenir l’intention et surtout faire de vous une mère (ou un père) formidable ! Si avec tout ça, les enfants ne trouvent pas le confinement génial, j’arrête tout !

* L’énigme puzzle : il vous suffit de prendre une photo de l’endroit où est caché l’indice et de la découper en petits morceaux. Les enfants doivent ensuite recoller les morceaux pour découvrir le mystère ! Si vous n’avez pas d’imprimante, je suis à peu près sûre que vous serez capable d’en faire un dessin !

* L’indice indication : il est très vague et très peu prise de tête du type : « l’indice est dans le salon ». C’est l’alpha de l’indice. Un peu nul soyons honnêtes.  

* L’indice énigme du Père Fouras : «  Il nous réveille tous les matins, sans jamais faire de bruit… Qui suis-je ? » Le soleil ! Bonne chance !!!! Je vais pas être vache, il y a sur ce site, toutes les énigmes du Père Fouras

* L’indice devinette : il est tortueux. « Le précieux indice est caché là où tu ne dors pas, où tu ne manges pas mais où tu joues parfois », « le meuble moelleux et vert où tu t’allonges régulièrement », « un esquimau s’y sentirait comme chez lui », « le truc qui sent pas toujours très bon qui est sous un évier et dont tu ne connais pas le chemin »…

* Un rébus : il existe des générateurs de rébus en ligne (ici). CECI N’EST PAS UNE BLAGUE !! C’est carrément génial. ça me fait ma journée de confinée !  

* Le texte miroir : il suffit d’écrire des messages à l’envers et donner aux enfants un indice qui ressemblerait à « non seulement il te reflète (il t’aide à enlever tes points noirs, te coiffer, te crémer, te mirer…) mais il peut aussi t’être d’une grande aide aujourd’hui ! » 

* L’alphabet de substitution : avec des chiffres, des symboles, des couleurs ou des image pour chaque lettre. Vous pouvez trouver deux exemples dans la catégorie de Pâques avec la chasse au trésor AVOCAT et la chasse au trésor CASSIS. Par exemple !

* L’objet manquant, ici c’est l’équivalent du Qui est-ce ? Choisissez une dizaine d’images (ou écrivez les mots dans une grille) dans 3 ou 4 catégories. Par exemple : personne/fruit/légume/architecture. Faites poser des questions dont les réponses ne peuvent être que Oui ou Non. Éliminez les images au fur et à mesure. A la fin, il n’en reste qu’une. C’est l’indice ! Si l’indice est une banane alors la prochaine étape est cachée dans la coupe à fruits dans la cuisine. 

* La charade : grand classique de la devinette et donc de l’énigme ! Et donc truc de dingue, il existe un générateur de charades (ici) !!! Je n’en reviens pas ! 

* Anagramme veut dire renversement de lettre. Il s’agit donc de désordonner les lettres et pour corser l’affaire vous pouvez faire des phrases. Je sais je suis démoniaque ! 

* Les textes inversés : il y a donc le texte miroir + l’anagramme auxquelles vous pouvez ajouter les syllabes inversées, les textes à trous (il faut deviner les voyelles ou consonnes manquantes)  et le texte où il ne faut lire qu’une lettre sur 2 ! par exemple : VLRAFPBIENH = LAPIN !!

C’est parti. Donnez le 1er indice, une fois déchiffré, n’hésitez pas à guider tranquillement installé(e) dans votre canapé : c’est chaud, c’est froid, c’est tiède…

PS : Une autre manière de cacher les indices : les œufs surprise. ça demande du boulot mais c’est très joli, très poétique et très Pâques ! 

PS2 : Attention, cachez le trésor dans un endroit où il n’y a pas eu d’indice ! Ça serait quand-même ballot de tomber nez-à-nez avec le golden rabbit alors que vous ne cherchiez qu’un micro oeuf kinder ! 

Shopping

Pinata lapin de Pâques

Guirlande en papier - Mini Lapin

Pâques - Kit de 6 oeufs à décorer

DIY : 5 ballons lapin lapin de Pâques

Vous allez adorer ces articles

No Comments

Post A Comment