La Welcome Baby Party

la welcome baby party

La Welcome Baby Party

Team baby shower ou team welcome party ? Nous, on vous propose un rétroplanning !

Bébé royal oblige,  on ne peut pas faire comme si le sujet n’existait pas.  Bah oui, il y a, comme qui dirait, affrontement. Elle a fait quoi Kate ? Elle l’a fêté avant ou après la naissance son bébé ? C’est une vraie question. Si, j’étais rédac chef j’en ferais un sujet d’investigation. Bah ouais. Bon, en attendant de savoir et de voir des photos dans la presse people, on a rédigé un texte pour les partisanes de la Baby Shower et voici un texte pour celles qui veulent faire une welcome party.

Compte à rebours

La welcome Party, c’est le pendant de la baby shower !!  C’est presque tout pareil sauf que c’est après la naissance. Donc, ça n’a rien à voir.

1-On connaît le sexe du bébé.

2-On connaît le prénom du bébé.

3-En somme, on connaît son bébé.

4-On a accouché donc on a une histoire en or à raconter.

5-Si on est pas traumatisé, on est crevé.

6-Le bébé est né donc on ne dort plus ou très peu.

7-En fonction de la date de la fête et de l’accointance avec l’allaitement : on peut boire (et l’idée de faire une fête sans boire me collait en dépression).

8-Plus personne pour aider puisque j’ai accouché, enfin j’exagère il y a ma mère et mon amoureux aussi.

9-Je fais ça pendant mon congé mat parce que après bah ça sera après.

10-Et puis l’idée c’est quand même de présenter un bébé.

Bref, la welcome party, c’est la baby shower des warriors.

J-30 – Je détermine une date. Dans la foulée, je fais la liste des invités ! Les frangins, les cousins, les copains, les voisins, la grand-tante Simone, votre prof de maternelle, c’est au choix ! Bon juste pour que vous soyez au fait de ce qui va se passer: plus il y aura de monde, moins vous verrez qui que ce soit, plus il y aura de bruit. Tout ça, tout ça. Juste pour dire…

J-29 – Je balance un Save The Date que je fais tout moi-même. Bah oui, je m’ennuie, mon bébé ne fait que dormir et j’ai des heures devant moi à passer sur Photoshop. L’occas’ est trop belle de montrer mes talents de graphiste contrariée. Je récupère les photos de ma grossesse, celles de mon bébé, je photomonte, je compile et je balance. Comme ça, ça à l’air facile, c’est sans compter les heures que je passe à sélectionner les images, rapport à la beauté de mon bébé et aux milliers de photos que j’ai prises.

J-28 – Je me dis que cette idée de Welcome Party est une idée de génie. Ca va être super. Et comme ça, je verrai toutes mes copines, famille… en une fois ! Ça sera épuisant mais ça sera épuisant une fois.

J-27 – Je commence à mentaliser la fête. Le thème, la déco de fête, la couleur, le buffet…

J-25 – J’ai opté pour un truc simple : boules à facettes, legging à paillettes. Oups, je viens d’accoucher, je ne rentre plus dans mon legging. Ah et ce n’est pas une fête, c’est une Welcome Party pour mon bébé. Re-oups ! Je recommence à mentaliser. Je fais ça en temps masqué bien sûr, genre pendant le biberon/tétée. Qu’est-ce qu’elle ferait Kate ?

J- 20 – J’ai choisi. Je me suis dit que Kate prendrait l’option liberty. Et puis je me suis dit que Kate était british mais que moi dans le fond, je suis plutôt Meghan. Donc je vais prendre l’option fleurs mais pas des toutes petites : des très grosses et très colorées ! Oui, parce que mon bébé est une fille et que c’est le printemps. Le truc est réfléchi. Si ça avait été l’hiver, j’aurais certainement opté pour des étoiles dorées. D’après ce que je peux voir du sujet sur Pinterest, je suis assez prévisible.

J-18 – J’ai trainé sur internet des heures. Enfin autant que possible. Il y a des activités dites traditionnelles, plusieurs. J’ai choisi d’en faire certaines. Pas toutes. Je passe ma commande, en ligne : une guirlande fanion, ballons de baudruche et ballons lettres, vaisselle jetable, et des confettis. Mais comment faisait-on avant ?

J-15 – J’ai reçu ma commande. Je commence à préparer ce qui est préparable. En temps caché toujours. J’imprime ce qui doit être imprimé, découpe ce qui doit être découpé. Vous avez compris.

J-7 – Je relance tout le monde. C’est à dire qu’il y en a certains en qui j’ai plus ou moins confiance. Je photoshop des photos de moi bébé. Je pourrais en ajouter de mon amoureux. Mais en fait non, juste moi, ça ira bien comme ça. Je m’aime d’amour en ce moment. Il y a des trucs qui ne s’expliquent pas.

J-5 – Je décide d’installer ma déco de fête. Bah oui, je suis à la maison 24h sur 24. Il y a des avantages et des inconvénients. Dans ce cas précis, on va considérer que c’est un avantage.

J-5 toujours – Je me rends compte que je ne peux pas faire grand-chose en avance. Ça, c’est l’inconvénient d’avoir opté pour un thème fleuri. Je découpe mes guirlandes pour en récupérer les fleurs. Ça m’avancera toujours un peu. Je découpe les ronds de papier pour mon atelier souvenir, je prépare mon bocal, feuilles pour mon activité vœux. Je mets tout un tas de photos de mon mari et moi lorsque nous étions bébés sur la porte.

J-1 – Bon ça y est, je peux tout installer. Je suis à fond. Je n’ai vu personne de la semaine. Et je rêve d’un verre. Voire deux. Je vais commencer par aller acheter les fleurs. Je vous ai dit que ma fille s’appelle Marguerite ? Je m’attelle à mes murs de fleurs. C’est stupéfiant !

J-1 toujours – Je prépare mes bases de cocktails (je fais que des trucs à base de fruits : Bellini, Danieli… je crois que j’ai envie d’un week-end à Venise). Je prépare mes petits pots (vous comprendrez demain). Je fais ma pâte de cake au Carambars (tuerie absolue). Vous vous dites : « mais comment trouve-t-elle le temps de faire tout ça ?! «  C’est bien simple, j’ai une mère formidable et par conséquent je n’ai pas d’enfant pendant 24h. Dès que j’ai du temps, je vous rédige la version avec le bébé. Ça n’est pas exactement la même. Mais j’imagine que si vous lisez ce texte, vous le savez.

J-1 plus tard – Je transforme ma table de salle à manger en table de buffet. Et là, je fais tout comme Lili Barbery. Je dresse une table de buffet somptueuse. Je la recouvre d’une nappe blanche qui traine et d’une nappe rose plus courte. Je dispatche mes fleurs en papier. Je pose au centre un vase rempli de fleurs. Je range mes chaises. J’aime bien l’idée que tout le monde tourne autour de la table. Je trouve ça convivial. Je dispose des grandes assiettes en porcelaine que je remplis avec des assiettes en carton fleuri, je pose des coupes, des verres à martini, des gobelets, des fruits dans des plats à étages… J’ai raté ma vocation, j’aurais dû être Lili.

J-1 plus tard – Je profite de cette soirée sans bébé pour aller au ciné.

Télécharger le rétroplanning de la baby shower

Le jour J

10h : C’est dingue, c’est génial de faire une grasse mat. J’avais oublié.

11h : Je me lève. Aujourd’hui, c’est jour de fête. Je fais des brochettes de fruits rouges. J’ai tout mangé les chocolats… Je fais cuire mon cake au Carambars. Je fais mes cuillères au chocolat. Je transvase mes jus dans des carafes. Je sors mon Pola et les recharges. Je colle à côté des couronnes de fleurs (toutes faites où à faire en atelier pour les plus téméraires et dans ce cas, je sors juste le matos). Mon amoureux, parce que oui j’ai un amoureux, prépare une énorme planche de charcuteries/fromages que je mets précieusement de côté pour plus tard.

14h : Ma mère est de retour avec mon amour de fille. Elle dort.

15h : Il est 15h. Je vais prendre une douche. Il va sans dire que mon amoureux est déjà prêt. Il lit l’Equipe. A sa décharge, on est samedi. Et le samedi, c’est le jour du supplément. Je sais, c’est facile. La prochaine fois, je vous rédige une version avec partage des tâches. En même temps, il a quand-même préparé la planche. Je m’habille. Je fais simple et efficace. Je mise tout sur le maquillage. Je change ma poule. Je sors pour l’occas’ sa plus jolie tenue : Collant + bloomer + chemise avec colerette + petit gilet. Elle est à croquer. C’est vrai !!!

16h : Ils sont là !! C’est l’heure de la présentation officielle de ma beauté d’enfant. Bah oui, je suis lucide.

16H10 : Mes amis s’extasient tous sans exception (sur la déco et sur l’enfant). Je crois qu’ils sont extra-lucides.

16h20 : Je leur explique le principe. Il y a tout un tas d’ateliers liés à ma nouvelle activité de mère ! Et c’est atelier libre, c’est un peu comme quartier libre sauf que c’est obligatoire (Je suis devenue autoritaire en l’espace d’un mois et demi, c’est fou.) ! Voici ce que j’attends de vous !!

– Atelier couronne de fleurs. Il y a des couronnes toutes faites et des couronnes à faire. Donc ça c’est facultatif.

– Photobooth avec mon bébé chéri. Chacune une couronne sur la tête, pour les hommes juste une fleur en boutonnière, ça sera pas mal. Une photo pour vous, une photo pour moi. Vous me collez celle pour moi avec du masking-tape sur le mur. Thanxs.

– Dégustation de petits pots et vous me dites si vous reconnaissez ce qu’il y a dedans. Pas de panique, j’ai adapté les recettes. Je ne vous colle pas du bledina froid ! En revanche, je vous mets au défi de me dire ce qu’il y a dedans. Il y a toujours un petit malin qui lance un débat sur les légumes oubliés.

– Petits mots à écrire sur pastilles de papier à coller sur tableau. Il y a plein de pastilles colorées sur cette table. Je serais super heureuse que chacun d’entre vous écrive une petite phrase pour ma poulette et le colle sur ce cadre !

– Dégustation de cocktails : bon bah là je pense que vous n’avez pas besoin d’explication. En ce qui me concerne, le deal est clair, cette nuit, je ne me lèverai pas, rapport au partage des tâches.

17h00 : On est super heureux de vous avoir. J’aimerais vous demander une dernière chose. J’aimerais que chacun d’entre vous rédige un vœu (un vrai) pour Marguerite. Il y a une petite feuille pour chacun d’entre vous. Une fois, votre vœu rédigé, fermez-le avec du masking-tape et mettez-le dans cette boîte (ou bocal). Je ne les lirai pas c’est promis, en revanche, je les mettrai de côté jusqu’à ce qu’elle soit en âge de les lire elle-même. Je vous donne des idées de vœux : Elle aura la beauté, des cheveux blonds comme le blé, l’éclat d’une rose au soleil, et ses lèvres seront d’un pur vermeil. Sa voix sera jolie, sa vie sera mélodie, le rossignol, son troubadour, lui donnera la note chaque jour. Flora, Pimprenelle, Pâquerette, vous commencez !!

18h00 : Mon amoureux craque, il sort le plateau charcuterie/fromage. Cris de joie dans mon salon ! Je les trouve gonflés. Quoi, c’est pas assez viril comme présentation ?! Pardon, mais c’est d’un bébé dont il s’agit. Je laisse tomber. Moi aussi, j’ai une folle envie de fromage.

18h30 : Et si on ouvrait vos cadeaux ! Vous nous avez pourris, c’est une folie. (A l’intérieur de moi, je prie pour qu’il y ait dans le tas un bon pour un massage shiatsu).

19h00 : Ok folie absolue ! Merci merci merci. Je réfléchirai plus tard mais tout ce que je sais c’est qu’il y a beaucoup trop de vêtements et que clairement ils ne sont pas du tout adaptés. J’ai juste assez de neurones pour dire merci et penser que je vais passer la semaine à faire des échanges !

19h05 : Emotion + alcool + hormones : c’est la séquence pleurs !! Ça me semble peu probable que vous y échappiez. Normalement, passés les câlins d’usage, tout le monde fuit. Enfin presque, il y a toujours deux ou trois mecs qui n’ont pas de cœur ou qui sont de mèche avec votre amoureux pour rester…

19h15 : Je m’éclipse. Partage des tâches oblige, je laisse à mon amoureux parfaitement sobre et à ses amis passablement alcoolisés le soin de tout ranger. Ma merveille et moi allons nous coucher ! Demain, je remplirai son album. C’était sa première fête.

Conseil d’ami : c’était super. Mais c’était un peu un rêve. Si c’était à refaire, dans la vraie vie je veux dire, je la ferais quand elle fait ses nuits, ma Welcome Party. Ou bien, je ferais une Baby Shower histoire que mes copines s’en occupent. Mais là je rêve de nouveau, je crois. Et puis ce serait sans compter sur la superstition, la fatigue, la charge mentale, le boulot, la procrastination, l’accouchement prématuré et l’idée fantasque qui consiste à croire qu’après ça sera plus facile…

Télécharger la liste des activités

Shopping

Vous allez adorer ces articles

No Comments

Post A Comment