Les vacances confinées

Les vacances confinées

les vacances confinées

Les vacances confinées

Qu’est-ce que tu fais pour les vacances ? Moi je n’ai pas changé d’adresse.

Après l’anniv confiné, Pâques confiné, il est temps de passer aux vacances confinées ! Les vacances confinées, c’est un peu comme Martine et le Canada Dry, ça ressemble aux vacances, ça a le goût, l’odeur et les contours des vacances mais ça n’a rien à voir.
J’imagine que vous avez une petite idée de ce à quoi ça va ressembler, je vais donc m’économiser la description. Ok, je décris quand-même : c’est exactement ce que vous venez de vivre, « l’école à la maison » en moins ! Ça a 1 avantage, ça permet de changer de rythme donc de casser la routine et de s’en créer une nouvelle. La fête quoi !
Premier conseil : avaler des Fleurs de bach ET de l’Euphytose.
Deuxième conseil : méditer un peu ou beaucoup, c’est selon. Selon l’âge des enfants et le partage des tâches. Quoiqu’il arrive, vous pouvez méditer avec les enfants, BAM, une activité ! Merci Lili.
Troisième conseil : faire un programme, au pire vous ne le respecterez pas, au mieux vous aurez toujours une activité sous le coude.

Quelle que soit votre zone, A, B ou C, nous y passerons tous ! Pas moyen d’y échapper. Vous pouvez toujours vous planquer. Les parisiens ouvrent la danse. Ce qui leur donne un avantage sur tous les autres : une des deux semaines précèdent Pâques. Ça c’est cadeau ! Et un désavantage, ils vont essuyer les plâtres.

Semaine 1 (pour la zone C donc)
Vous vous occupez de Pâques, essentiellement de Pâques.
Vous mettez tout le monde à contribution.
C’est le moment de faire des truffes en chocolat, des œufs surprise, des paniers, des oreilles pour les verres, des crêpes…
Et de préparer la chasse aux œufs.
On vous mâche le boulot sur le blog, on a déjà pensé à tout, envisagé toutes les options.
Notre truc, c’est l’anticipation, il n’y a que le Covid19 qu’on a pas vu venir. Mais sinon, on est bonnes.

Semaine 2 (pour la zone C + la zone B + tous ceux qui le veulent)
Il faut digérer les chocolats donc on y va mollo. Tranquille. Mais on y va quand-même.
Histoire de gratter quelques minutes pour pouvoir travailler ou avoir un peu de temps pour soi.
Donc une activité par jour faisable quel que soit l’âge tellement c’est super + le film qui va avec tellement c’est formidable + la recette faisable par et pour les enfants tellement elle est bonne + des sous-titres + des suggestions de compte insta + une musique… Bref des idées en veux-tu en voilà. Que vous pouvez faire dans l’ordre ou dans le désordre avec ou sans matos et même avec ou sans enfant ! Tout ce qu’il faut, c’est une connexion internet et l’envie d’avoir envie, bien sûr.

Journée  1 : Poissons

Le 1er avril est passé mais c’est pas grave, on peut dire que c’est le 1er avril tous les jours tellement on est décalé du planning. Donc on crée les petits poissons imaginés par Elise Bautista pour Milk parce qu’ils sont super beaux et parce que le produit principal pour les réaliser est un rouleau de papier toilette + on les transforme en suspensions ou en mobile et on rend la journée poétique + on ramasse tout plein de petits objets et on reconstitue des formes de poisson comme Virgin Honey et on fait une photo + on fait des papillotes pour le déjeuner ou le dîner + on regarde Ponyo parce que c’est beau, que ça renvoie à notre situation et que ça nous donne envie d’aimer la terre très fort + on joue aux Petits Poissons avec les petits + on imprime ou on décalque les poissons d’Omy + ceux d’Oelwein + on les colorie + on en colle partout surtout dans les dos ! 

Journée 2 : Visage

On crée un visage en suivant les exemples du hashtag #dessinemoiunvisage donc on crée avec ce qu’on a sous la main (activité géniale et hyper responsable) : ambiance Arcimboldo mixé avec Greta Thunberg + et après on range + on fait un massage facial en famille avec les conseils de Sophie Carbonari (instagram : sophie_carbonari) + on reste dans la salle de bain et on dessine son auto-portait face au miroir + on se fait un SPA à la maison en suivant les conseils de Doolittle + on fait des sandwichs comme ceux de Virgin Honey (instagram : virgin_honey) + on joue à Monsieur Patate avec une patate + on regarde Vice-Versa.

Journée 3 : Sculpture

Avec ce que vous avez sous la main, ambiance Erwin Wurm, l’artiste qui ne voulait pas faire de sculpture, tout peut y passer y compris vous ou les enfants. Participez au challenge #ErwinWurmChallenge. Profitez-en pour regarder son travail en ligne, je vous promets un moment délicieux et de franche rigolade + faire une sculpture réelle avec les objets à votre portée en suivant les exemples du hashtag #coronabalance + jouer aux statues musicales + faire des sculptures avec du fil de fer en 3D comme Calder ou avec du fil tout court en 2D comme Calder toujours + faire des sablés en pâte à modeler alimentairecréer des sculptures avec la pâte + les faire cuire + les manger  !

Journée 4 : Arbre

Aujourd’hui, c’est la journée connexion à la nature. Avec ou sans nature. Si vous avez des arbres à portée de main, vous pouvez commencer par leur faire un câlin. Sinon, faites-vous un câlin à vous-même. On apprend la posture de l’arbre + on fait un arbre à voeux comme celui de Yoko Ono (avec ou sans arbre, ça marche avec une plante ou un mur) : vous pouvez demander aux enfants d’écrire des messages ou de faire des dessins, l’idée c’est que ça ressemble à un voeu, que ça soit porteur d’espoir, bref que ça soit compatible et relatif à ce que nous vivons ! + on en profite pour expliquer qui est Yoko Ono et pour écouter les Beatles : Here comes the sun, Let it be, tout ça + on revient à Yoko Ono et comme elle, on transforme tout en poésie. Si vous manquez d’inspiration, vous pouvez regarder ce qu’a fait Robert Filliou il y a une cinquantaine d’année ou Jean-Sébastien Blanc en ce moment même sur instagram qui crée les objets indispensables du confinement en détournant des objets du quotidien. La corde à sauter avec du gel hydro-alcoolique ou la ceinture mètre me laissent rêveuse + on fait un surprise cake dans lequel on colle des mots d’amour, des blagues ou des charades + on regarde Pocahontas + on apprend et on chante Auprès de mon arbre de Brassens.

Journée 5 : Boulettes

On écrit des mots ou on fait des dessins pour des personnes qu’on ne peut pas voir et qui nous manque (un peu, beaucoup, à la folie). On en fait beaucoup, on s’y met tous (toute la maison je veux dire). + on en fait des boulettes de papier (moment jouissif) et on recouvre le sol pour faire comme Christian Boltanski et son oeuvre Animitas blanc (Christian Boltanski exposé à Beaubourg en ce moment et donc pas visible) + on fait une photo tellement c’est beau + on est tellement de bonne humeur qu’on fait les gnocchi d’Alice Moireau, c’est comme de la pâte à sel mais à la fin vous les mangez et c’est délicieux. La recette est à la une dans ses stories (recettes 3), c’est très simple, assez long pour savourer 1h de calme et c’est donc une formidable activité pour les enfants (évidemment le gorgonzola peut être remplacé par de la sauce tomate, de la crème ou un autre fromage) + on est heureux mais épuisé donc on regarde Tempête de boulettes géantes + pour finir, on apprend aux enfants à rapper en leur faisant découvrir La Boulette, parce que bon Diam’s c’est Diam’s. 

Journée 6: Fleurs

Alors pour la journée fleurs, il faut des fleurs pour certaines des activités. Donc ça se complique et donc ça n’est possible que si vous avez un jardin ou que votre supermarché vend des fleurs pour l’occase ! Mais si vous avez des fleurs (et des boîtes d’allumettes), vous pouvez faire l’herbier de zoé las cases + faire un murs de fleurs + faire des fleurs en papier ou en tissu + les transformer en couronne ou bouquet + faire la tarte aux fleurs de Jean-François Piège sur Doolittle + faire une soupe de fleurs avec ce qu’il reste + écouter Le Pouvoir des fleurs de Voulzy, l’apprendre et le chanter toute la journée + regarder Alice au pays des merveilles.

Après c’est le week-end, donc c’est relâche et puis on est à deux jours de la reprise des cours… à la maison !

PS : Parfois, quand j’écris, j’ai l’impression qu’il y a un public, que je fais un stand-up. Quand j’imagine un anniversaire, j’ai l’impression que les enfants sont autour de moi. Conclusion, quand j’ai fini de rédiger je suis rincée comme après une animation. Quand j’écris pour imaginer des activités de confinement, je ne peux pas m’empêcher de vous imaginer et vous parler. J’imagine qu’on discute et qu’on partage nos idées sur les activités et qu’évidemment il y a surenchère. Mais bon comme je suis toute seule (avec mes enfants), je fais la surenchère seule !

Shopping

Guirlande fanion

Ballon arc-en-ciel

Arche de ballons

Guirlande tassel

Vous allez adorer ces articles

No Comments

Post A Comment